Ma toute première pièce que j'ai fabriqué il y a 45 ans à la fin de mon apprentissage, je n'avais pas encore 18 ans, un jour que je travaille chez un client de mon patron , celui-ci  était restaurateur d'armes anciennes,  il travaillait pour les musées, j'étais émerveillé par le travail de cet artisan d'art, en parlant avec lui il me dit qu'il n'y avait qu'une chose qu'il ne savait pas faire dans la restauration d'un sabre c'était les lames,  je lui dis alors que je pensais pouvoir le faire, il ricana doucement d'un air de dire "c'est impossible qu'il puisse  faire ça", il me montre une lame sans y croire. je pris toutes les mesures puis je suis reparti à l'atelier. Sur le tas de ferraille je trouve une vieille lame de ressort de voiture et le soir aprés ma journée de travail j'ai commencé le dégrossi à la forge, puis l'usinage de la lame à la meuleuse (mon outil préféré) et les finitions à la lime et au papier de verre. Quelques semaines plus tard je suis retourné chez le client tout fier de mon résultat,  je ne pensais pas au début que je réussirai aussi bien, arrivé chez lui je lui tends la lame et je lui dis que je l'avais trouvé chez un antiquaire, il la regarde,  je voyais qu'il se posait des questions , c'est bizarre il n'y a pas de poinçon et marquage de la provenance et du fabriquant ? ce qui était sur toutes les lames à l'époque , alors je lui avoue la vérité il est resté bouche bée et avait du mal à me croire mais il se rendit vite à l'évidence. Par la suite il m'a donné une garde en bronze qu'il coulait lui même et j'ai pu terminer le montage de l'ensemble et ensuite j'entrepris la fabrication d'un étui en laiton suivant un modèle qu'il m'a montré et voici le résultat .                        n° 0001












 



aucune marque ni poinçon  sur le dos de la lame.  







Celui-ci, c'est le premier couteau de chasse que je me suis forgé en 1985, la lame est faite dans une lame de ressort de vieille voiture , la poignée est faite avec un os de cervidé,  la garde, le pommeau et l'étui sont tiré dans de la tôle de laiton,   mes toutes premieres gravures sont faites au marteau et avec un tout petit burin que j'ai fabriqué avec un vieux foret en acier rapide.                       n° 0002

 









Une autre dague  de chasse fabriquée à la même époque  avec les mêmes materiaux et suivant la même méthode de travail.                                                                  n° 0003




















retour en haut de page

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement